Grève chez Natixis le 3 décembre 2018

Le projet Smith ne doit pas se faire sur le dos des salariés.

Les 2700 salariés transférés (Natixis SA ou filiales) ne doivent pas être lésés sur leurs éléments de rémunération, ni sur l’ensemble des autres éléments de leur statut social.

La direction joue la montre et rechigne à rentrer dans des discussions d’harmonisation par le haut des statuts de BPCE SA et Natixis.

Plus de deux mois après l’annonce du « projet Smith », la direction ne propose que des mesures transitoires qui ne s’appliqueraient que pour trois ans ! Et après, ce serait le statut BPCE qui s’appliquerait.

La CGT appelle à la grève chez Natixis et ses filiales sur la journée du 03 décembre 2018.

La CGT appelle à participer à toutes les actions intersyndicales CFTC CGT SNB UNSA organisées à Paris, Caen, Reims.

A Paris, l’intersyndicale appelle à un rassemblement le 3 décembre 2018 devant le siège de BPCE à partir de 13h45, pour soutenir les représentants syndicaux qui sont convoqués à une réunion de négociation concernant le futur statut social qui s’appliquera après le transfert du  pôle SFS chez BPCE SA.

A Caen, l’intersyndicale appelle à la mobilisation le 3 décembre 2018 de 10h30 à 14h30 devant le centre Eurotitres.

A Reims, l’intersyndicale appelle à un rassemblement devant le centre Eurotitres de 13h45 à 14h15.

             Communiqué CGT Banques Assurances :                                                  Natixis BPCE projet Smith                  

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *