NAO 2017 BPCE APS – A QUOI BON NÉGOCIER LORSQU’IL N’Y A RIEN SUR LA TABLE ?

Les négociations annuelles obligatoires se sont poursuivies ce vendredi 19 mai 2017 suite aux revendications présentées par la CGT.

La direction a donné ses conclusions : aucune des revendications présentées par la CGT n’a été retenue.

L’explication de la direction ? L’application des accords Natixis Intégré va absorber les réserves budgétaires dédiés

En outre, le déploiement du télétravail en fin d’année et la dernière augmentation collective (pour rappel : seulement 280 € bruts annuels par collaborateur avec salaire inférieur à 30 000 € !).

Cette «pseudo-négociation » reflète bien la réalité quotidienne d’une société qui sert les intérêts de ses actionnaires. Nous, les salariés, avons les mains liées.

Entre décisions unilatérales défavorables (périmètre Natixis Intégré) et refus d’amélioration du socle social (direction BPCE APS), peut-on encore parler d’un dialogue social serein ?

Nous attendions tous des solutions satisfaisantes à nos revendications, sans succès.

Quelles solutions avons-nous aujourd’hui pour faire entendre notre insatisfaction et faire changer les choses ? Comment faire avancer le dialogue, obtenir des améliorations ?

En 2015, un mouvement de grève chez BPCE Assurances (PARC) a permis aux salariés d’obtenir des gestes significatifs de la direction. Nous voulons espérer que cette mesure radicale ne sera pas nécessaire chez BPCE APS…

Télécharger le tract : RESULTAT_NAO_2017 NAO

Pour rappel, voici les principales revendications de la CGT BPCE APS : 

  1. Réduction des écarts de rémunération homme/femme
  2. Augmentation des salariés de plus de 30ke n’ayant pas bénéficier de mesure collective
  3. Salaire d’embauche à 22ke et augmentation pour les salariés ayant été embauché au minimum conventionnel
  4. Reconnaissance salariale pour les gestionnaires pro
  5. Augmentation pour les salariés n’ayant pas bénéficier de mesures individuelles depuis 3 ans
  6. Monétisation des jours du CET
  7. Prise en charge des frais de transport à hauteur de 65%
  8. Mise en place d’un complément familiales dès le 1er enfant
  9. Appliquer l’ensemble du statut social Natixis SA à BPCE APS
  10. Prise en charge des frais de stationnement pour les sites de Grenoble et Lens
  11. Augmentation du nombre de jour enfant malade

Télécharger le tract : NAO 05 2017 – les revendications de la CGT

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *