Natixis publie des résultats exceptionnels. Laurent Mignon – le directeur général – décrète la fin des augmentations collectives !

Natixis n’a jamais publié d’aussi bons résultats !

  • 2 651 millions d’euros de résultats avant impôts;
  • 1 669 millions d’euros de résultat net part du groupe.

Et Laurent Mignon décrète qu’il n’y aura pas d’augmentations collectives en 2018, et pas plus pour les années futures !

Son objectif c’est  « 30% de coûts variables » d’ici trois ans.

Ce qui est demandé aux managers – futurs « leaders managers » (enfin pour ceux qui seront choisis pour occuper ces fonctions) c’est de répartir une bien maigre  enveloppe globale réservée aux augmentations individuelles, équivalente à 1,5 % de la masse salariale, entre les salariés de leurs équipes.

Le résultat est connu d’avance.

Un grand nombre de salariés verront leurs rémunérations fixes stagner, et leurs rémunérations variables diminuer, alors que la valeur de leur force de travail (qualification, expérience professionnelle) aura augmentée !

Bien entendu, pour les cadres dirigeants, c’est une autre histoire ! Nous attendons avec impatience de connaître les informations sur les différents éléments de rémunérations et autres avantages qui leur sont attribués par le conseil d’administration.

Jusqu’à quand tout cela va-t-il continuer ?   

Une mobilisation des salariés avec les organisations syndicales est nécessaire pour renverser la vapeur et obtenir une augmentation significative des salaires ! 

La CGT vous invite à participer aux réunions d’information qu’elle organise.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *