La CGT fait appel d’un jugement partial !

L’action en justice de la CGT contre Natixis vise à s’opposer à la fois au démantèlement d’une activité de Natixis (le transfert partiel de l’activité  cash equity vers ODDO) et à préserver l’emploi et les garanties des contrats de travail des salariés concernés.

Le TGI de Paris a rendu, le 29 juin 2018, une ordonnance de référé qui déboute la CGT de ses demandes.

La CGT fait appel de ce jugement qui est particulièrement partial dans son argumentation et ses conclusions !

La CGT n’abandonne pas son action de défense des salariés concernés, qui rappelons le, ont été arbitrairement transférés, et sont accueillis chez ODDO par un plan de ruptures conventionnelles collectives !

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *