La CGT a signé l’accord salarial 2019 chez Natixis

Que contient cet accord :

==>  Mesures d’augmentations générales :
           –    350 euros bruts en faveur des salariés dont les salaires sont inférieurs ou égaux à 40 000 euros bruts,
           –    300 euros bruts en faveur des salariés dont les salaires sont supérieurs à 40 000 euros bruts et inférieurs ou égaux à 60 000 euros bruts
==>  Augmentation du salaire minimum sur le périmètre Natixis Intégrée pour le porter à 23 500 € annuels bruts (vs 22500 euros en 2018)
==>   Allocation d’un budget d’augmentation individuelle (hors mesure au titre de l’égalité salariale et hors effets des mesures générales) de 1,8 % de la masse salariale pour l’exercice 2019 (vs 1.5% sur 2018)
==>  Définition d’un montant minimal d’augmentation individuelle sur le périmètre Natixis Intégrée : augmentation de 1 800€ en cas de passage cadre, augmentation de 1 000€ en cas de changement de classification sans passage cadre et augmentation de 800€ hors changement de classification (vs 1 700€, 900€ et 700€ l’an dernier)
==>  Engagement sur les taux de sélectivité en augmentation individuelle sur les tranches de salaire (10k€) jusqu’à 70k€, taux minimum de 33% par entreprise de 300 salariés et plus, et par pôle dans les entreprises dont l’effectif est inférieur à 300 salariés
==>  Examen individuel de la situation des salariés non augmentés depuis 3 ans et engagement sur un taux de sélectivité de 100% pour les salaires inférieurs ou égaux à 30 000€ annuels bruts
==>  Budget Egalité salariale de 1,5M€ (hors charges patronales), soit 0.2% de la masse salariale.

 Qui sera concerné par les mesures générales d’augmentations collectives :

8044 salariés seront concernés sur 12 250 salariés (64% de l’effectif), avec des situations très différentes selon les métiers ,et les entreprises, étant donné les grands écarts de rémunération existants :

        – 86 % des salariés du pôle Assurance;

        – 83 % des salariés du pôle SFS (Services Financiers Spécialisés);

        – 65 % des salariés du pôle Paiements;

        – 59 % des salariés du pôle Epargne;

        – 57 % des salariés du pôle des Directions Fonctionnelles (DFO);

        – 26 % des salariés du pôle BGC (Banque de Grande Clientèle).

 Et la prime Macron ?

La « prime Macron » est une mesure unilatérale qui a été annoncée par la direction de Natixis, hors enveloppe des mesures collectives et individuelles prévues dans l’accord salarial 2019.
Deux paliers sont prévus :
       – 1000 euros pour un salaire annuel inférieur à 35 964 euros;
       – 750 euros pour un salaire annuel inférieur à 53 944 euros.

L’avis est unanime, beaucoup reste à faire !

La mobilisation est nécessaire pour obtenir plus. 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.