Natixis : Qualifications exigées en hausse. Salaires d’embauche en baisse !

Les niveaux de salaires d’embauche des cadres sont en baisse rapide !

Bien que nous n’ayons jamais pu obtenir, de la part de la direction, la publication de grilles de salaires d’embauche, par niveau de qualification et d’expérience professionnelle, nous disposons d’un indicateur significatif : le nombre de salariés ayant le statut cadre et ayant bénéficié de la prise en charge du différentiel de cotisation GMP (Garantie Minimum de Points AGIRC).

[Le salaire charnière en deçà duquel la cotisation GMP est versée par l’employeur était de 43 337,78 euros en 2017]

Sur le périmètre Natixis SA et ses filiales, il y a eu :

– en 2015, 588 cadres bénéficiaires de la GMP;

– en 2016, 644 cadres bénéficiaires de la GMP;

– en 2017, 896 cadres bénéficiaires de la GMP.

Depuis des années, ce sont tous les niveaux rémunérations, de tous les niveaux de qualification, qui sont tirés vers le bas !

Chez Natixis, la CGT réclame l’ouverture de négociations pour faire progresser les salaires d’embauche, pour chaque niveau de qualification, et pour obtenir des progressions de salaires également en fonction de l’ancienneté et de l’expérience professionnelle acquise.

C’est  aussi un combat à mener avec les fédérations syndicales nationales de nos branches professionnelles (banques, assurances, sociétés financières).

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *