Plan stratégique 2018 – 2020 : la CGT défendra les emplois, les rémunérations et les conditions de travail !

Chacun d’entre vous a pu prendre connaissance des annonces de Laurent Mignon concernant le plan stratégique 2018-2020 pour Natixis.

Après la présentation aux investisseurs, et le message adressé aux salariés, Laurent Mignon et les principaux responsables des métiers ont fait une présentation synthétique aux élus du Comité Natixis Intégrée et du CCE de Natixis SA.

Toujours mieux pour les actionnaires pour les trois ans à venir !

Nous prendrons le temps d’analyser les annonces faites, mais les grands objectifs fixés sont clairs :

Atteindre, d’ici à 2020, le cap des 10 milliards d’euros de revenus annuels, dégager 4 milliards d’euros de capital d’ici cette échéance, et maintenir un taux de distribution minimum de 60% aux actionnaires.

Comment ? Toujours plus de précarisation des emplois et des salaires ?

Une annonce choc à destination des investisseurs a été faite.

 « D’ici à trois ans, 30% des coûts seront variables »

La CGT maintient son point de vue, et les revendications, qu’elle a défendus depuis la création de Natixis.

Ce n’est pas aux salariés de servir de variable d’ajustement dans la concurrence féroce que se livrent les grands groupes bancaires et financiers, ni à supporter les aléas des crises cycliques de l’économie.

Les emplois, les qualifications, les rémunérations, les conditions de travail, doivent être défendus en toute indépendance des objectifs de l’employeur.

Soyons vigilants, organisons nous pour résister collectivement et défendre nos intérêts matériels et moraux.

Participez à nos réunions d’information, syndiquez-vous !

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *